Mise à jour du 27/06/2017: carnet de bord/epilogue/le récit
    
 

Didier Dubreuil, PROFESSEUR DES UNIVERSITÉS 1ÈRE CLASSE
Prime d’Encadrement Doctoral et de Recherche (PEDR) - (ex : Prime d’excellence scientifique)
Comité National des Universités renouvelé 2014
Adresse professionnelle :
Laboratoire CEISAM associé au CNRS - UMR 6230
Chimie Et Interdisciplinarité, Synthèse, Analyse, Modélisation,
UFR des Sciences et des Techniques, Nnates

Le tour du monde
des universités

Didier DUBREUIL

Né le 10/10/1962
Email : didier.dubreuil@univ-nantes.fr
Tél pro : 02 51 12 54 20
Tél portable: 06.82.50.13.46


CO-RESPONSABLE D’UNE ÉQUIPE DE RECHERCHE « SYMBIOSE » (avec Pr. J. Lebreton)
Staff permanents : 4 Maîtres de conférences, 2 Chargés de recherche CNRS, 1 Ingénieur d’Étude.
Période 2010-14 : 10 thèses, 5 post-doctorants, 2 Attachés Temporaires d’Enseignements et de Recherches.


RESPONSABLE DE FORMATION MASTER PROFESSIONNEL (bac +4 et +5).
Spécialité : « Gestion des Risques: Santé/Sécurité/Environnement- Master GRISSE » :
risques chimiques et biologiques en entreprises

(Voir Dossier professionnel et évaluation Comité National des Universités 2010-2014).
http://www.sciences.univ-nantes.fr/CEISAM/data/120/dubreuil-d.pdf

RESTITUTION
PEUT ÉVOLUER SELON LES OPPORTUNITÉS DE SPONSORING

Mon voyage fait l’objet d’un site web http://didier-autour-du-monde.univ-nantes.fr destiné à restituer avec précision les éléments de réalisation de ce projet avec un accent particulier mis sur les aspects techniques, administratifs et pratiques, qui seront illustrés par des données et des récits précis. L’idée est certes de relater une aventure personnelle mais aussi d’exposer les détails pratiques et les contraintes rencontrées tout au long du trajet de façon à proposer une sorte de manuel du voyageur au long cours.
Un second aspect sur mes rencontres sera traité sous forme d’un livre imagé illustrant tous les modes de transport les plus anachroniques et j’écrirai un livre sur mon périple.
Un support de documents vidéo et un suivi régulier de ma progression sur internet seront également envisagés selon les moyens que j’aurai pu obtenir pour leur réalisation.
À mon retour, je prévois également d’organiser une série de conférences selon les opportunités et un bilan sur mes rencontres Universitaires sera réalisé.

LA PÉRIODE
2 ANS ENTRE OCTOBRE 2015 ET ÉTÉ 2017

Après avoir effectué ma charge d’enseignement annuelle, mon départ sera possible en Octobre 2015 pour une période de 2 ans, et un retour à la rentrée universitaire au mois de septembre 2017. Pour réaliser ce projet, j’ai obtenu une disponibilité de 2 ans de l’Université de Nantes et/ou le ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur (Septembre 2015-2017).

MON ÉQUIPE DE RECHERCHE
UN ENGAGEMENT POUR ASSURER SA PÉRENNITÉ

La pérennité de mon équipe de recherche sera assurée pendant mon absence principalement par mes collaborateurs : Dr. Muriel Pipelier (Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches), Dr. Virginie Blot (MC depuis 2007) et Dr. Arnaud Tessier (Chargé de Recherche au CNRS). Mais l’ensemble des autres permanents du Groupe SYMBIOSE (7 permanents, 2 CR-CNRS et 1 Ingénieur d’étude CNRS) que je codirige avec le Pr. Jacques Lebreton au Laboratoire CEISAM UMR-CNRS 6230, contribuera à la tenue des travaux entrepris. Notre équipe de recherche reconnue au CNRS et au ministère (AERES A) garantie une continuité dans l’encadrement des étudiants en thèse ou post-doctorants dans mon équipe. Tous mes collègues sont expérimentés et autonomes dans la gestion des projets de recherches mais je prévois de rester en contact direct et régulier avec mon équipe par internet pendant mon absence du laboratoire sur les projets principaux que je dirige en particulier ceux impliquant une collaboration industrielle.
Les moyens financiers en recherche dont nous disposons sont assurés pour les 3 prochaines années au travers plusieurs types de financements obtenus récemment de types : Agence Nationale pour la Recherche ANR, Inca, programmes Région Pays-de-la-Loire, Cancéropôle grand Ouest, Ligue contre le cancer, complétés par 3 contrats de collaboration industrielle en cours. L’ensemble de ces ressources couvre en bonne partie les frais prévisionnels de mon laboratoire jusqu’en 2017.
Situation administrative : Anticipant mon départ, j’ai démissionné de toutes responsabilités administratives dont j’avais la charge de façon à laisser la place à des successeurs sans rupture de gestion (voir dossier professionnel ci-joint).

LE MOYEN
UNE MOTO DE TYPE TRAIL

Motard expérimenté (30 à 40 000 kms en moyenne par an depuis 30 ans avec 22 motos), dont 2 raids africains, ce voyage me permettra de concilier passion et contexte professionnel.
Dans l’ordre chronologique, j’ai possédé :
Une 125 KE (Kawa), deux 500XT (Yamaha), un 600Ténéré (Yamaha), un 600 XLL (Honda), une 650 Africa-Twin (Honda), deux 750 Africa-Twin (Honda), deux 900 TIGER (Triumph), trois VARADERO XLV1000 (Honda), une
VFR 800 (Honda), un Wild Start 1600 (Yamaha, 1 mois), trois BMW 1200 Adventure, une 990 KTM Adventure, une 990 KTM Adventure R, une 1190 KTM Adventure R, une CrossTourer DCT 1200 (Honda) et un V-MAx 1700 (Yamaha)… Auxquels s’ajoutent quelques courses en endurance cross 4T sur XR600 (Honda) et TT600 (Yamaha) dans ma jeunesse…..
Pour confirmer le choix du véhicule que j’ai sélectionné, j’ai testé plusieurs motos susceptibles de répondre aux critères de ce genre de raid dans les 3 ans précédents ce voyage, afin d’en évaluer les points faibles sur un nombre de kilomètres similaire au projet, soit près de 50 à 60 000 kms. À ce stade de mon projet, après une comparaison fine entre BMW, KTM et Honda, je porte mon choix sur la KTM 1190 Adventure R, la plus polyvalente et la mieux adaptée pour ce genre de projet de mon point de vue. La moto prévue pour le raid sera achetée neuve mais 5 à 10 milles kms seront parcourus avant le départ. Certains éléments de la moto devront être renforcés et de nombreux accessoires devront compléter son équipement (& doc préparation moto). J’établirai une assistance permanente à distance avec un mécanicien de chez KTM qui pourra même se déplacer en cas de besoin d’assistance particulière. Ce lien direct avec le concessionnaire est indispensable pour suivre les révisions prévues par le constructeur tous les 10 à 15 milles kms et les éventuelles réparations qui ne manqueront certainement pas, même si les concessionnaires KTM sur le parcours seront sollicités en priorité (& doc parcours). Le changement de pneus et l’entretien courant seront eux réalisés chez n’importe quels autres concessionnaires moto (10 à 15 000 kms pour le pneu avant et 6 à 10 000 kms pour l’arrière, en moyenne).

Plus de détail sur mon expérience (page "Mes expériences")

HANDICAP

Je suis accidenté du travail depuis 1987 avec une invalidité permanente de 40% sur une jambe et 10% sur l’autre (CPAM).

PARCOURS
PRÉVISION CHRONOLOGIQUE
pour une distance globale de 60 à 80 000 kilomètres

Voir détail du parcours par pays et étapes sur le doc Itinéraire (excel)

Je dispose de contacts personnels et/ou professionnels* dans la plupart des pays cités, mais un contact officiel préalable sera établi avec un correspondant universitaire dans chacune des Universités sélectionnées.

 

webmaster: Papa est balèze